editorial

MESSAGE du DP à la PROMO

Logo
NOUVELLES
VIOLONS D'INGRES
TROMBINOSCOPE
SOUVENIRS
IN MEMORIAM
ANNUAIRE
LIENS A&M
CLIMATOLOGIE
FLORILÈGE

Petit résumé de notre réunion de Dijon

pour ceux qui n’ont pas pu y assister, et pour ne pas oublier ce qui a été décidé.


Séjour bien organisé par Jean et Christiane Chaix assistés de Guy Comte qui doivent être remerciés.

Petite déception : Simone Canal a eu au tout dernier moment un petit ennui de santé, pas trop grave, mais qui nous a privés de sa présence. Par contre nous avons eu la bonne surprise d’avoir avec nous Christian et Renée Rioux le deuxième jour ; nous étions alors trente, avec une parité parfaite : deux fois quinze.

Ce qui a été décidé le soir du dîner de gala :

  • Prochaine réunion en juin 2020 ( faible majorité, l’autre option étant septembre ).
  • Grande majorité pour une réunion en Île-de-France ; les autres options envisagées : Lyon, Bordeaux, etc… Quatre voix pour une croisière sur la Seine ou inclure une croisière d’une journée si cela est possible.

Malgré l’appel à candidature, nous n’avons pas eu de volontaires pour l’organisation de cette prochaine réunion malgré les 24 heures de réflexion ( le choix de la région parisienne ayant été fait la veille du dîner de gala ).
Il faudrait avoir trois candidats avant la fin de l’année : un tête de liste, un premier adjoint et un deuxième adjoint. En effet nos âges avançant il est probable que d’ici juin 2020 il y ait une ou deux défections pour raison de santé.
Bien qu’ayant déjà organisé notre réunion de Bretagne l’année dernière, je veux bien être le N° 3 ou le N° 2 de l’équipe, mais mes facultés commencent à baisser, en particulier ma mémoire me joue des tours !
Il n’est pas nécessaire d’être francilien : nos amis Chaix et Comte n’habitent pas à Dijon et je n’habite pas en Bretagne, ce qui ne nous a pas empêchés d’organiser les deux dernières réunions.
Donc l’appel à de bonnes volontés n’a pas de frontières !

La promo compte sur vous!

Pour celles et ceux qui n’ont pas pu être des nôtres : ci-dessous un très bref résumé de notre séjour en Bourgogne.

  • Apéritif le soir de notre arrivée avec champagne offert par André et Monique Pouy pour fêter à nouveau leurs 60 ans de mariage.
  • Le premier jour :
    Route des vins en autocar avec visite du Bâtiment du Clos Vougeot avec ses pressoirs monumentaux et sa très grande salle de réception.
    Nous avons appris que les vignes produisant le vin d’appellation « Clos Vougeot » appartiennent à de nombreux propriétaires pouvant ne posséder qu’une ligne de pieds de vignes.
    Arrêt à Nuits-Saint-Georges pour la visite du Cassissium où nous avons appris qu’il y a de très nombreuses variétés de cassissiers. Les plus gros producteurs étant la Russie et le Pologne ; en France on le cultive surtout dans le Val de Loire et en Bourgogne. ( Sur Internet on trouve des vues de l’intérieur du Cassissium où les cuves et tonneaux contiennent diverses boissons alcoolisées autres que le cassis. ).
  • Le deuxième jour a été consacré à la visite de Dijon :
    quartier piétonnier au centre- ville avec parcours de la Chouette. La chouette étant l’emblème de Dijon, il faut caresser la petite chouette taillée sur un contrefort de l’Eglise Notre-Dame pour que son vœu soit exaucé. Visite de la partie historique du Musée des beaux-arts où se trouvent entre autre les monumentaux tombeaux de Philipe II le Hardi et de son fils Jean sans peur, ainsi que d’innombrables tableaux.
  • La matinée du troisième jour,
    pour ceux qui ont prolongé, nous avons eu une visite guidée de la partie du musée consacrée aux arts : peintures et sculptures. En particulier des peintures à l’encre noire de Yan Pei Ming dont certaines sont des reproductions de tableaux célèbres ; personnellement j’ai été impressionné par la reproduction en noir et blanc d’un célèbre tableau du Caravage où le visage de l’enfant a la même expression que celle de l’original en couleur ( il s’agit de « la vocation de St Matthieu ). Yan Pei Ming, né à Shanghai a étudié à l’ENSA de Dijon ( École supérieure d’art ). Certains d’entre nous ont probablement été plus impressionnés par des sculptures ou des tableaux.

Conclusion :
Séjour réussi avec hébergement confortable dans l’hôtel « Philippe Le Bon » répertorié dans le guide Michelin ( 2 maisons ), et beau temps pendant trois jours.

Daniel Ferrand